Prise en charge formation

Prise en charge formation KEY TO KNOW:

Comment financer sa formation KEY TO KNOW ?

En fonction de la situation de chacun, il est souvent possible de financer sa formation. Toutefois, suivant les cas de figure, les démarches à suivre et les interlocuteurs sont différents.

KEY TO KNOW propose de faire l’inventaire des possibilités pour y voir plus clair dans ce labyrinthe.

Quelle est votre situation ?

Auto entrepreneurs

Les « auto entrepreneurs commerçants », dès lors que vous avez un chiffre d’affaire non nul durant les 12 derniers mois, vous pouvez prétendre à la prise en charge de votre formation à hauteur de 1200€ HT / an avec un maximum de 50€ HT / heure.

Ainsi, les formations WORDPRESS et Stratégie Digitale de KEY TO KNOW peuvent rentrer dans le cadre de cette prise en charge.

Pour cela, vous devez vous adresser à l’AGEFICE et vérifier que votre code d’activité NAF relève bien de l’AGEFICE.

Voici comment trouver votre code NAF, munissez-vous de votre numéro SIREN : ici.

Voici comment trouver le point d’accueil AGEFICE le plus proche de chez vous pour plus d’information: ici.

Les procédures, les conditions de financement ainsi que les formulaires de demande de prise en charge peuvent être trouvés directement sur le site de l’AGEFICE.

ATTENTION: A partir du 1er janvier 2015, les auto-entrepreneurs doivent déclarer un chiffre d’affaire d’au moins 1 euro pour pouvoir prétendre aux droits à la formation.

Pour les « auto entrepreneurs artisans » : Il convient de contacter le FAFCEA (Fond d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprises Artisanales) ou la chambre des métiers pour plus d’information.

Pour les formations de KEY TO KNOW, il est préférable de contacter la chambre des métiers et de l’artisanat (CMAR et CRMA) près de chez vous. Ces organisations ne possédant pas de structures nationales, il convient donc de se rapprocher des organismes régionaux.

Vous trouverez ici le formulaire de demande de prise en charge des formations par le FAFCEA.

Chefs d'entreprise non salarié

En tant que Travailleur Indépendant non Salarié (TNS), vous cotisez obligatoirement à un fond de formation patronal. Ces cotisations font partie de vos prélèvements URSSAF / RSI.

Vous devez contacter le fond de formation correspondant à votre secteur d’activité (identifiable à travers votre code NAF).

Voici comment trouver votre code NAF, munissez-vous de votre numéro SIREN : ici.

Les principaux organismes gérant les fonds de formation des chefs d’entreprise sont les suivants :

o   L’AGEFICE (pour les chefs d’entreprise des secteurs du Commerce, de l’Industrie et des Services).

o   Le FIF-PL (pour les Professions Libérales).

o   Le FAF-PM (pour les Médecins).

o   Le VIVEA (pour le secteur agricole).

o   Le SPP Pêche et Cultures Maritimes (pour le secteur de la pêche).

Suivant le fond de formation dont vous dépendez, il peut s’avérer très intéressant de demander la prise en charge partielle ou totale de sa formation.

Ainsi, à titre d’exemple, si vous dépendez de l’AGEFICE, l’organisme peut prendre en charge jusqu’à 1200€ HT / année civile avec un maximum de 50€ HT / heure de formation.

Professions libérales

En tant que profession libérale, vous dépendez du FIF-PL. Pour connaître le montant des prises en charge, il vous faut vous munir de votre NAF et aller sur le site du FIF-PL.

Voici comment trouver votre code NAF, munissez-vous de votre numéro SIREN : ici.

Suivant votre code NAF, la prise en charge de la formation peut être très différente. Vous pouvez consulter les critères de prise en charge sur leur site internet en fonction de votre code NAF.

A titre d’exemple, en 2016, si vous êtes Agents Commerciaux, Mandataires et autres intermédiaires du commerce (code NAF 4611Z, 4612B, 4613Z, 4615Z, 4616Z, 4617B, 4618Z, 4619B), les formations tels que les actions commerciales et marketing ou liés à internet bénéficient d’une prise en charge à hauteur de 250€ / jour limité à 1000€ / an et par professionnel.

Les formations KEY TO KNOW peuvent entrer dans le cadre du financement par le FIF-PL pour les agents commerciaux, mandataires et autres intermédiaires du commerce.

Pour les graphistes (NAF 1813Z), les formations liées à la pratique professionnelle la prise en charge peut atteindre 300€ / jour de formation avec un maximum de 600€ par an et par professionnel.

Artisans

Reportez vous à la section « auto entrepreneurs artisans ». Les modalités de prise en charge sont identiques.

Les formations KEY TO KNOW peut être financés pour les artisans dans le cadre de stage de formation transversaux par le FAFCEA.

Commerçants

Si vous êtes gérant majoritaire de SARL, associé unique d’une EURL, associé d’une SNC, entrepreneur individuel tel qu’auto entrepreneur ou Travailleur Indépendant (TNS), vous cotisez à un fond de formation patronal, vous cotisez obligatoirement à un fond de formation patronal, la plupart du temps l’AGEFICE. Ces cotisations font partie de vos prélèvements URSSAF / RSI.

Contactez le point de rencontre AGEFICE le plus proche de chez vous avec votre code NAF. Cliquez ici pour le trouver.

Voici comment trouver votre code NAF, munissez-vous de votre numéro SIREN : ici.

En 2016, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge de vos formations à hauteur de 1200€ HT / an avec un maximum de 50€ HT / heure.

Ainsi, les formation KEY TO KNOW peuvent être partiellement ou totalement financés par l’AGEFICE.

Intermittents du spectacle, les articles auteurs, les journalistes pigistes

Vous dépendez de l’AFDAS. Suivant votre statut (Artiste-Auteur, Pigiste ou Intermittent), les conditions de financement de votre formation seront différentes.

Pour les Artistes-Auteurs, affiliés à l’Agessa ou à la Maison des Artistes, l’AFDAS peut financer:

Une ou plusieurs formations par personne et par an, dans la limite de 7200 euros, avec un plafond de :

  • 235€/jour pour les formations en bureautique, réseaux sociaux, référencement web, conception graphique, PAO (dans la limite de 70 heures par demande).
  • 336€/jour pour les formations en création de sites Internet : Langages (HTML, CSS, SQL) et logiciels (Dreamweaver, Joomla, WordPress, Flash…).
  • 40€/heure pour les formations en langues étrangères (dans la limite de 70h par demande).

Voir les conditions de recevabilité et la procédure de demande de financement sur le site de l’AFDAS (rubrique Auteurs).

Les formations de KEY TO KNOW dans la création web via WORDPRESS et dans la mise en place d’une stratégie digitale peuvent être financées par l’AFDAS.

Pour les Journalistes Pigistes,

L’AFDAS peut financer avec un plafond de :

  • 3 000€ en utilisant vos droits au DIF, complété par un abondement dans le cadre du Plan de Formation (abondement possible uniquement une année civile sur deux).
  • 60€/heure pour les formations techniques (journalisme, passage au numérique, audiovisuel, PAO, multimédia….), les langues étrangères, ainsi que l’accompagnement professionnel (gestion du temps, gestion du stress professionnel…) .
  • 40€/heure pour les formations en bureautique.
  • Une allocation de 10 €/h sera également versée sur les heures de DIF utilisées, après remise de l’attestation de participation à la formation.

Ainsi, dans ces conditions, les formations KEY TO KNOW peuvent être financées intégralement par l’AFDAS pour les pigistes. Vous pouvez voir les conditions de recevabilité et la procédure de demande de financement sur le site de l’AFDAS (Rubrique Pigistes).

Pour les Intermittents du Spectacle

L’AFDAS peut financer :

  • Des formations conventionnées collectives ou individuelles (voir catalogue des formations agréées), ainsi que des formations non répertoriées dans cette base de données. Dans ce cas, le financement de ces formations relève du DIF.
  • Les heures acquises au titre du DIF sont monétisées au taux horaire de 9,15€/heure, afin de constituer un budget formation abondé par l’AFDAS en fonction de barèmes horaires et de plafonds définis chaque année par le conseil paritaire.
  • Si la durée de la formation est supérieure au nombre d’heures de DIF acquises et non utilisées, l’Afdas instruit la demande via le dispositif du Plan de formation.
  • Il existe un délai de carence (entre deux financement AFDAS) à respecter. Celui-ci varie de 8 à 24 mois en fonction de la durée du dernier stage suivi. Cependant, ce délai de carence ne s’applique pas pour les formations dites « transversales », telles que les formations Langues étrangères, Logiciels bureautique, Réseaux sociaux et réferencement, Logiciels d’infographie et PAO, Logiciels multimédia (WordPress, Dreamweaver, Flash, …).

Ainsi, la plupart du temps, les formations KEY TO KNOW peuvent être financées par l’AFDAS. Voir les conditions de recevabilité et la procédure de demande de financement sur le site de l’AFDAS (Rubrique Intermittents).

Demandeurs d'emploi

Il existe de nombreux moyens de financer sa formation lorsqu’on est demandeur d’emploi. Il en existe tellement qu’il est difficile de voir très clair parmi les organismes et les procédures d’aide.

Pour commencer, demandez-nous un devis et prenez rendez-vous avec votre conseiller pôle emploi. Vous devez le persuader que votre formation entre dans le cadre de votre projet de retour à l’emploi (Projet Personnalisé d’accès à l’emploi PPAE).

L’entretien avec votre conseiller pôle emploi est décisif pour pouvoir obtenir le financement de votre formation. Ainsi, préparez-le bien en amont : Quels est votre objectif ? Comment la formation peut vous aider à retrouver du travail rapidement ? Quels sont les offres d’emplois qui demandent cette particulière compétence ?

Le jour de votre rendez-vous expliquez lui votre projet argumenté avec le devis de la formation ainsi que le programme complet. Il pourra vous aider à trouver le financement nécessaire.

Si vous n’avez pas réussi à convaincre votre conseiller pôle emploi des bénéfices de votre formation dans votre retour à l’emploi, vous pouvez vous tourner vers d’autres organismes qui peuvent vous aider pour le financement :

  • Le conseil régional de votre département.
  • La Chambre de Commerce et de l’Industrie de votre secteur (CCI).
  • La maison de l’emploi et de la formation de votre secteur.
  • Mission Locale
  • Cap emploi.
  • Conseil régional de votre région.

Si vous êtes titulaire du RSA, vous pouvez contacter votre conseiller de la CAF (Caisse d’Allocation Familiale) qui pourra vous faire bénéficier d’une Aide Personnalisée de Retour à l’Emploi (APRE) qui peut s’élever à 3000€ maximum.

Encore une fois, préparez votre entretien avant d’aller le voir pour lui présenter la façon dont la formation va vous aider à retrouver un emploi.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter les fiches d’information suivantes :

Salariés

Votre formation peut être prise en charge au titre du CPF (qui remplace le DIF), du CIF ou du Plan de Formation de votre entreprise.

Le CPF (Compte Personnel de Formation) :

Depuis le 2 janvier 2015, le CPF a remplacé le DIF (Droit Individuel à la Formation). C’est un dispositif qui s’adresse aux salariés du privé, mais aussi aux personnes sans emploi (inscrites ou non à Pôle emploi ), ainsi qu’aux jeunes sortis du système scolaire obligatoire, en recherche d’emploi.

Il permet de cumuler 24h de formation par an, jusqu’à un total de 150h. Vos anciennes heures de DIF sont converties en heures CPF. Mais contrairement au DIF, vous n’avez plus besoin de l’autorisation de votre employeur pour utiliser votre crédit de formation, à condition que la formation se déroule en dehors du temps de travail. Autre différence par rapport au DIF : votre formation doit obligatoirement faire partie de la liste des formations éligibles CPF, consultable sur le site moncompteformation.gouv.fr.

Attention : seules les formations diplômantes ou certifiantes ont été retenues. A ce jour, les formations de courte durée que propose KEY TO KNOW ne font malheureusement pas partie de la liste des formations éligibles au titre du CPF.

Pour plus de renseignement sur le CPF consultez le site officiel du gouvernement.

Le CIF (Congé Individuel de Formation) :

Le CIF est un dispositif qui permet au salarié de prendre un congé (pouvant être rémunéré) pour suivre la formation de son choix. Rien n’oblige à ce que le stage choisi soit en rapport avec l’activité du salarié ou celle de l’entreprise.

Le CIF permet d’ailleurs, en général, de préparer une reconversion professionnelle ou d’accéder à un niveau supérieur de qualification. Pendant la durée du congé, le contrat de travail n’est pas rompu mais suspendu. Des conditions d’ancienneté sont exigées (de 12 à 36 mois selon le type de contrat et/ou la taille de l’entreprise).

La procédure est assez longue (respect d’un délai de demande d’autorisation d’absence de 60 à 120 jours + dossier à déposer auprès de l’OPACIF), mais ce dispositif est assez intéressant pour des formations longues (en vue notamment d’une reconversion professionnelle).

Pour plus d’information sur le CIF, consultez le site officiel du gouvernement.

Le Plan de formation de votre entreprise :

Certaines entreprises établissent des Plans de Formation qui recensent de manière annuelle les besoins en formation de leurs salariés.

Si votre projet peut s’inscrire dans ce plan, il sera financé intégralement par votre entreprise. Parlez-en à votre direction ou aux représentants du personnel, et essayez de les convaincre du bien-fondé de votre projet.

Sachez par contre, que c’est à l’entreprise de décider – en accord avec le Comité d’Entreprise – des modalités de son plan de formation. Elle est donc libre d’accepter ou de refuser votre proposition de formation.

Contactez nous:

06.95.52.05.71.

Prochain Meetup GRATUIT:

Meetup_Logo_2015

Formation WORDPRESS Paris

wordpress-1

Formation Stratégie Digitale

jeudechecs-strategie

Financement Formations

Prise en charge formation

Prochaines Formations

Agenda-4